Témoignage bilan du coaching à l’école de séduction de Véronique Corniola


Mes motivations de départ :

Deux évènements déclencheurs dans ma vie ont eu pour conséquence une prise de conscience sur ma situation personnelle. Le premier eu lieu il y a 7 ans et fut un grave problème de santé. Il révéla au grand jour la personnalité de mon ex conjoint. Malgré tout j’ai continué à vivre à ses côtés et à mener une vie de couple insatisfaisante, sacrifiant ma vie de femme pour mes enfants.

Si le deuxième évènement ne s’était pas produit, je serais encore en couple avec mon ex mari et n’aurais jamais contacté Véronique Corniola. Il s’agit d’une rencontre masculine dans le cadre professionnel qui m’a profondément troublée et déstabilisée au point de prendre la décision de me séparer et d’entamer une procédure de divorce. Avec le recul je peux dire que cette rencontre fut le déclencheur de tout un processus de travail sur soi indispensable et salutaire pour devenir la personne que je suis réellement.

En dépit d’une forte attirance pour cette personne, j’étais incapable de lui exprimer mes sentiments et encore moins de communiquer sereinement dans une relation d’adultes. Persuadée d’avoir un problème de séduction avec les hommes j’ai frappé à la porte de Véronique en juin 2016.

Itinéraire d’une coachée :
Un premier rendez-vous dans un café dans le quartier du Trocadéro, m’a rassuré sur la personnalité de Véronique et les solutions qu’elle pouvait me proposer dans le cadre d’un coaching séduction.
Le travail a véritablement démarré en septembre 2016, d’abord en douceur par un relooking coiffure et vestimentaire.

Première constatation, j’avais un corps qu’il fallait mettre en valeur et pouvais plaire aux hommes. Une fois le relooking accomplit et la métamorphose physique enclenchée, j’ai compris que mon problème de séduction était beaucoup plus profond et surtout qu’il ne s’agissait pas d’un simple problème de séduction.

Des séances de sexologie et de PNL d’octobre à février m’ont permis de mieux comprendre le fonctionnement masculin tant sur le plan physiologique que psychologique mais aussi les mécanismes liés à la communication interpersonnelle. Les longues discussions avec Véronique et Sylvain permettent à l’esprit de s’ouvrir, à faire tomber les barrières, les interdits, bref à se déprogrammer.


Ces séances et échanges restaient toutefois dans le domaine du théorique. Je n’avais pas encore vécu avec mon corps et mon coeur ce qu’ils tentaient de me faire comprendre. En revanche les discussions m’ont permise de réaliser une véritable introspection, un retour en arrière sur mon vécu et une interrogation sur le pourquoi de mes difficultés. De fil en aiguille on remonte sa vie jusqu’à la source, sa naissance et viennent au jour les causes de nos souffrances, de nos blessures. Parfois on les « trimballe » depuis des générations. C’est ce que l’on pourrait appeler « nos valises » et elles sont plus ou moins chargées.

J’ai déroulé le fil d’Ariane et compris grâce à Véronique et Sylvain les raisons de mes blocages au prix d’efforts, de remises en cause douloureuses, de baisses de moral et d’énergie profondes.

Après la période d’analyse est venue celle des remèdes avec d’abord la mise en pratique lors des nombreuses rencontres via des sites ou par relations, puis le fameux stage « pratique » aux Arcs.
Cette semaine passée aux Arcs m’a permis de franchir une étape importante que je n’aurais pas pu franchir avec succès sans tout le travail réalisé depuis septembre et l’accompagnement des coachs durant la semaine.

Une aventure réussie et un début de confiance est revenue dans mes relations avec les hommes.
Les carapaces tombaient une à une. L’objectif de départ centré sur une idée fausse d’une relation de couple se modifiait petit à petit pour évoluer vers l’idée d’une relation complice réussie mais sans exigence de durée. Du romantisme totalement intellectualisé je suis passée à la réalité d’une relation physique et sensuelle sans tabous, naturelle dans un total lâcher prise.
Qu’est ce que ça fait du bien !

Bilan :
Je n’aurais jamais imaginé où ce premier contact avec Véronique allait me conduire. Je me suis retrouvée, j’ai retrouvé mon corps, ouvert mon cœur, pardonné au passé, pardonné à moi même et ce n’est pas fini…
Certes je n’ai pas encore trouvé le compagnon pour une vie de couple épanouie et heureuse, mais je n’en suis pas loin. Je deviens une femme libre.
Mon aventure actuelle est une belle promesse pour le futur, c’est à dire être une femme révélée dans ma vie de couple.
Il reste encore un peu de chemin que je vais poursuivre à Angoulême.
Devenir un être en pleine conscience, responsable de soi, de sa vie, sans masque, libéré de tous les carcans est un long et beau chemin.
Je suis sur les rails, je n’ai plus qu’à les suivre…

Merci Véronique, merci Sylvain